Etude : 200 000 logements vides dans Paris

Etude : 200 000 logements vides dans Paris.

On répercute cet article trouvé sur le site de contre-informations militantes « Paris-luttes.Infos » (https://paris-luttes.info/). Un chiffre qui laisse songeur quand on se représente les milliers de SDF qui survivent dans les rues de la capitale, les milliers de migrant-e-s qui s’entassent dans des bidonvilles de fortune, les dizaines de milliers de personnes mal-logées en région parisienne (insalubrité, logement surpeuplé, hébergement chez des tiers…). Des gens à la rue, des logements vides… l’erreur c’est le système !

La rage : une étude dénombre plus de 200 000 logements vides dans Paris

Un chiffre à lire les poings serrés. Il n’y a pas de crise du logement à Paris, seulement des apparts gardés de côté par leurs riches propriétaires. C’est le bilan qu’on peut tirer de la dernière étude parue en juillet de l’Atelier parisien d’urbanisme, signalée par France info.

L’association a dénombré 205 000 logements inoccupés ou occupés exceptionnellement dans un rapport de 50 pages qui donne plein d’infos sur la ville. La proportion de logements vacants atteint 25 % dans les arrondissements du centre, mais elle dépasse aussi les 15 % sur l’ensemble de la ville.

PNG - 289.9 ko

Un chiffre qui n’a cessé d’augmenter depuis 40 ans, alors même que les loyers s’envolaient et rendaient la ville inhabitable. A titre de comparaison, l’Insee dénombrait 147 000 personnes sans-domicile en France. L’Apur note par ailleurs que près de 100 000 foyers parisiens sont mal logés : c’est-à-dire sans pièce dédiée à la toilette et/ou en situation de surpeuplement (plus de 2 personnes par pièce). Pas besoin d’être un·e as des maths pour faire le rapport. Loin des réquisitions, tout ce que proposent les élus, c’est l’augmentation d’une petite taxe sur les logements vides, ridicule comparée au prix des appartements. Et pendant ce temps-là, l’été des expulsions continue.

PNG - 281.6 ko
Déjà important en 2009, le nombre d’appartements vacants ou peu occupés n’a cessé d’augmenter

Les commentaires sont fermés