19 octobre : 3000 personnes en manif au Havre

Repris du site “Révolution Permanente” (http://www.revolutionpermanente.fr/).

Alors que le mouvement ouvrier divisé par les dates et le corporatisme traînait de la patte en ce 19 octobre et faisait reculer les chiffres de la mobilisation, sur la ville du Havre la détermination d’une nouvelle génération militante « précaire mais révolutionnaire » semble se profiler.

La jeunesse havraise déterminée face aux ordonnances

Malgré le recul prononcé du nombre de militants ce 19 octobre, ils étaient 3000 au Havre, encore une fois les lycéens aux avant–postes puisqu’ils ont de nouveau bloqué leurs bahuts et aux aurores ! Ils s’étaient déjà motivés le 10 octobre en tentant de bloquer 4 lycées sur la ville et ils ont réitéré ce 19 avec une détermination certaine.
Nous relayons ci-dessous la vision de Reynald Kubecki de l’UL du Havre, sur cette nouvelle date de mobilisation.

” Les blocages ont bien eu lieu et cela a permis, une nouvelle fois, de débattre avec les jeunes sur les attaques portées par le gouvernement à tous niveaux. Ce qui a permis également la création du syndicat lycéen UNL qui est en train de s’implanter dans plusieurs lycées ! Cela devrait permettre d’aller au débat avec les jeunes et de favoriser la conscientisation sur ce qui les attend notamment quand ils seront dans le monde du travail !

Après les journées de grève interprofessionnelles des 12 et 21 septembre, après celle des retraités le 28 septembre, celle de la Fonction Publique du 10 octobre, celle des métallos à Paris le 13 octobre et aujourd’hui le 19 octobre…il est plus que temps que les confédérations se concertent et décident de l’organisation d’une journée de grève massive pour le “Tous Ensemble” !

Nous devons, dans un objectif de convergence des luttes, poursuivre notre travail d’information et de mobilisation de tous les salariés, privés d’emploi, jeunes et retraités, sur les ordonnances « Macron », mais pas que… !

Aujourd’hui, les stratégies menées par nos organisations, (CGT et autres), ont montré leur limite !

Nous l’avons vu pour aujourd’hui, nous constatons des difficultés à rassembler et à appeler à la grève dans les boites et les services. Les appels éparpillés et multiples génèrent incompréhension chez les agents et les salariés, et provoquent de la perte de motivation chez les militants.

Malgré cela, plusieurs boites sont en grève ce 19 octobre et sont présents pour en témoigner : nous sommes 3 000 aujourd’hui au Havre !

Pour la suite, l’intersyndicale Havraise doit se réunir pour définir ensemble des actions plus fortes pour faire reculer ce gouvernement et les mauvais coups portés aux citoyens.

Nous nous devons de mettre les moyens nécessaires pour la construction de mobilisations encore plus fortes pour s’opposer à toutes les régressions sociales du gouvernement « Macron ».

 

Les commentaires sont fermés